Concept

L’auto-cueillette

Les Jardins de l’Escalier, c’est le potager du quartier! On cueille des produits frais choisis au gré de l’envie du moment, on se balade dans une oasis de nature, on rencontre ses voisins, on laisse ses enfants s’amuser tout en apprenant et on rentre chez soi pour (re)découvrir le goût et les bienfaits de produits sains et savoureux. C’est un mélange de tout ça, l’auto-cueillette..

Concrètement, comment ça marche?

  • Vous devenez membre des Jardins en inscrivant vos coordonnées sur place ou en envoyant un e-mail à info@lesjardinsdelescalier.
  • Vous recevez chaque semaine un e-mail avec la liste des légumes disponibles. Vous pouvez aussi consulter le site internet qui sera mis à jour régulièrement
  • Vous venez cueillir vos légumes pendant les heures d’ouvertures
  • Vous prenez avec vous vos sacs/caisses et un petit couteau. A l’entrée se trouvent des cagettes et seaux, ces derniers sont gradués pour évaluer les quantités et donc les prix (tout est calculé à la pièce ou au volume). Vous cueillez dans les cagettes/seaux puis vous videz vos légumes dans vos sacs.
  • Les légumes disponibles à la cueillette sont mentionnés sur le terrain par un panneau noir. Le nom du légume, son prix ainsi que les instructions de cueillette y sont inscrits.
  • Vous prenez les quantités que vous désirez.
  • Les prix sont affichés sur le grand panneau à l’entrée.
  • Une tirelire récolte vos paiements en cash et notre numéro de compte est affiché à l’entrée pour ceux qui possèdent une application bancaire sur leur smartphone (nous demandons d’effectuer le virement directement sur place via la 4G) – Le principe est basé sur la confiance réciproque.

Nous cultivons le Respect

Si le projet devait se résumer en seul mot, ce serait celui-là. Le point de départ, les étapes intermédiaires et l’objectif de cette aventure sont menés par le Respect :

  • De la Terre grâce à des méthodes d’agriculture douce
  • De la Biodiversité en favorisant les espaces naturels : un étang, un sous-bois, des haies, des zones sauvages,..
  • De la planète en cultivant des produits locaux et de saison
  • De l’Humain en proposant des produits sains, savoureux et exempts de pesticides, engrais chimiques et OGM.
  • De la Société en recréant du lien entre et avec les habitants du quartier
  • Du Producteur en pratiquant un travail à notre rythme et au prix juste

La micro-ferme, une alternative d’avenir

En pratiquant le maraîchage agroécologique sur une petite surface, nous souhaitons démontrer que créer des alternatives aux pratiques actuelles est possible. Au-delà de l’agriculture, c’est le modèle de notre société qui est remis en question. Imaginez l’impact du développement de micro-fermes en terme d’emplois mais également en terme de relocalisation de l’économie. Ce type d’agriculture représente une des pistes de développement les plus pertinentes pour un système de production et de consommation durables.